Des scientifiques ont percé les secrets d’un « ordinateur » vieux de 2000 ans


La plus ancienne machine de calcul analogique jamais découverte, la « machine d’Anticythère », est un dispositif mécanique créé pour prédire les événements astronomiques. Si elle fut remontée d’une ancienne épave échouée près de la Crète en 1901, très peu d’indices quant à son inventeur et son fonctionnement exact restent disponibles. Mais des chercheurs de l’University College London affirment désormais avoir réussi à reproduire l’appareil numériquement, permettant de dévoiler de nouveaux secrets, rapportait Live Science le 13 mars.

L’un des fragments principaux de la machine d’Anticythère découverte en 1901 dans une épave. Marsyas/CC BY-SA 3.0

L’assemblage complexe des engrenages en bronze et des cadrans d’affichage précède de 1 000 ans les autres exemples de technologie similaire. La machine a prédit avec précision les éclipses lunaires et solaires, ainsi que les positions solaires, lunaires et planétaires. Pour faire bonne mesure, le mécanisme a également suivi les dates des Jeux olympiques. Bien qu’il ne soit pas programmable au sens moderne du terme, certains surnomment la machine d’Anticythère le « premier ordinateur » analogique. Le mécanisme était très probablement logé dans une boîte en bois et actionné par une manivelle.

Une vue explosée du mécanisme d’Anticythère
Crédits : Tony Freeth/UCL

Pourtant, malgré des années d’études et de débats, les scientifiques n’ont jamais été en mesure de reproduire complètement le mécanisme de l’étonnant appareil à partir du fragment de laiton abîmé et corrodé découvert dans l’épave. Mais maintenant, des chercheurs de l’University College London affirment avoir entièrement recréé la conception de l’appareil, à partir des anciens calculs utilisés pour le créer, et ils assemblent maintenant leur propre engin pour voir s’il fonctionne.

« Nos travaux révèlent que la machine d’Anticythère est une incroyable conception, traduite par une superbe ingénierie en un appareil de génie », ont écrit les chercheur.euse.s dans la revue Scientific Reports. « Il remet en question toutes nos idées préconçues sur les capacités technologiques des anciens Grecs. » « La différence de complexité entre cet appareil et les autres fabriqués à la même époque est infinie », a déclaré le co-auteur Adam Wojcik, scientifique des matériaux à l’UCL.

Au fil des ans, les scientifiques ont émis l’hypothèse que le mécanisme aurait pu être lié d’une manière ou d’une autre à Archimède, l’un des mathématiciens et inventeurs les plus célèbres de l’histoire. En 2008, un groupe de chercheurs avait rapporté que la langue inscrite sur l’appareil suggérait qu’il avait été fabriqué à Corinthe ou à Syracuse, où ce dernier vivait.

Reconstitution d’après le modèle du panneau frontal et de la présentation du cosmos. Au centre, la Terre, les phases de la Lune et sa position dans le zodiaque. Puis les anneaux concentriques associés à chaque planète représentée par des “petites sphères”.  © Freeth et al., Scientific Reports 2021

Mais le Grec a été tué par un soldat romain en 212 av. J.-C., tandis que le navire marchand de céréales transportant le mécanisme aurait coulé entre 85 et 60 av. J.-C. La nouvelle découverte suggère que l’appareil était peut-être vieux au moment du naufrage, mais la connexion avec Archimède semble maintenant encore moins probable.

Source : Live Science


Vous aimez ? Partagez avec vos amis

Like it? Share with your friends!

363
Quelle est votre réaction?
MDR MDR
0
MDR
WOW WOW
1
WOW
KELWAY KELWAY
0
KELWAY
RIP RIP
0
RIP
C'ZO C'ZO
0
C'ZO
KÉSSIA KÉSSIA
0
KÉSSIA
Like Like
0
Like
ENJAILLÉ ENJAILLÉ
0
ENJAILLÉ
KIF KIF
0
KIF

Des scientifiques ont percé les secrets d’un « ordinateur » vieux de 2000 ans

CONNECTE TOI

Rejoins la Communauté !

reset password

Back to
CONNECTE TOI
Choose A Format
Personality quiz
Trivia quiz
Poll
Story
List
Meme
Video
Audio
Image